By Deborah Harkness

Diana Bishop a renoncé depuis longtemps à un héritage familial compliqué, pour privilégier ses recherches universitaires, une vie easy et ordinaire. Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l'Ashmole 782. Elle forget about alors qu'elle vient de réveiller un ancien et negative mystery - un mystery convoité par de nombreuses et redoutables créatures. Parmi eux, Matthew Clairmont. Un tueur, lui a-t-on dit. Malgré elle, Diana se retrouve au cœur de l. a. tourmente.

Show description

Read or Download Le Livre perdu des sortilèges: Au commencement étaient la peur et le désir PDF

Similar french_1 books

La littérature d'imagination scientifique

Cet ouvrage traite de l. a. littérature d'imagination scientifique, principalement entre 1830 et 1910. C'est une littérature qui a été portée par l. a. Révolution industrielle et los angeles imprecise d'inventions qui a modifié los angeles vie quotidienne dans les can pay développés. Cette littérature s'inscrit dans un courant qui a débuté avec Lucien, qui s'est confirmée avec Cyrano de Bergerac, pour s'affirmer avec Verne et Wells.

Extra resources for Le Livre perdu des sortilèges: Au commencement étaient la peur et le désir

Example text

Je souris en revoyant Matthew Clairmont qui s’inclinait cérémonieusement. – Oui, mais ne t’inquiète pas. Je ne le reverrai sûrement jamais. ) Em ? – L’avenir nous le dira. Em n’était pas aussi clairvoyante que ma mère, mais quelque chose la tracassait. Convaincre une sorcière du bien-fondé d’une vague prémonition était presque impossible. Elle n’allait pas me dire ce qui l’inquiétait chez Matthew Clairmont. Pas tout de suite. CHAPITRE 3 Le vampire était assis dans l’ombre au-dessus de la passerelle couverte qui enjambait New College Lane et reliait les deux bâtiments d’Hertford College, adossé aux pierres usées et les pieds posés sur le toit.

Tremblant de la tête aux pieds, j’acquiesçai. Les longs doigts pâles se glissèrent dans une poche et en sortirent une carte de visite bleu et blanc qu’il me tendit. – Matthew Clairmont. Je saisis la carte du bout des doigts en prenant bien garde de ne pas le toucher. Je vis le logo familier de l’université d’Oxford avec ses trois couronnes et son livre ouvert au-dessus de son nom, suivi d’une série d’initiales indiquant qu’il était déjà membre de la Royal Society. Pas mal, pour quelqu’un qui paraissait un peu plus de la trentaine, et qui devait en avoir au moins dix fois plus.

Rebecca Bishop et elle s’étaient connues au lycée alors qu’elles travaillaient pendant l’été à la Plimoth Plantation, où elles creusaient des trous et charriaient les brouettes des archéologues. Elles étaient devenues de grandes amies, et avaient entretenu une correspondance nourrie quand Emily était partie à Vassar et ma mère à Harvard. Elles s’étaient retrouvées à Cambridge, où Em travaillait à la bibliothèque pour enfants. Après la mort de mes parents, les longs week-ends qu’Em passait à Madison l’avaient amenée à décrocher un poste à l’école élémentaire.

Download PDF sample

Rated 5.00 of 5 – based on 27 votes